Le phishing passé au crible

Le phishing est une tentative d’escroquerie courante sur Internet. En se faisant passer pour des banques ou de grandes sociétés comme Antargaz Finagaz, des personnes malveillantes vous incitent à envoyer vos coordonnées de compte client ou même vos coordonnées bancaires. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Ce qui doit attirer votre attention

Tous les moyens sont bons pour usurper l’identité d’une personne et utiliser ses moyens de paiement. Aujourd’hui, ces tentatives de “hameçonnage“ sont légion sur Internet. Mais il existe des indices pour reconnaître les mails frauduleux. 

  • Leur adresse ressemble à celle d’un mail Finagaz, sans y être totalement fidèle. Un chiffre ou une lettre peuvent par exemple s’intercaler après l’arobase de l’email. Ex. : @finagaz1.fr ou @infos.finagaz.fr ou @antargazfinagazz.com. Seuls les mails se terminant par @finagaz.fr ou @info.finagaz.fr ou @antargazfinagaz.com sont expédiés par nos services.

  • Le mail n’est pas écrit en bon français. Il y a de nombreuses fautes d’orthographe et de syntaxe.

  • L’objet de l’email ou le nom de la pièce jointe sont inhabituels.

  • Les logos ou bannières utilisés ont une définition de mauvaise qualité. 

  • Le site vers lequel pointe l’email (pour un paiement par exemple) a une adresse étrange et ne possède pas le cadenas dans l’url. Ce cadenas est un gage de sécurité en cas de paiement en ligne ou d’échanges de données personnelles. Quand l’adresse d’un site commence par HTTPS et pas HTTP, vous avez également l’assurance de ne pas cliquer sur le site d’un escroc. 

Ne tombez pas dans le piège

Pour vous inciter à cliquer vers un site frauduleux ou à télécharger un virus dans la pièce jointe, les phishers usent souvent des mêmes stratagèmes. Ils donnent à leur échange un caractère d’urgence. Par exemple, ils vous incitent à verser de l’argent rapidement pour faire un bénéfice immédiat, pour récupérer un héritage ou aider une personne en détresse. 

Ils peuvent également vous menacer de fermer votre compte ou de ne plus vous approvisionner en gaz. 

Mais ils font aussi usage d’autres manipulations. Les techniques de fraude se perfectionnent. Les scénarios de hameçonnage évoluent constamment. Une seule règle doit s’appliquer : rester vigilant !  

Que faire face à une arnaque ?

En cas de doute, il est préférable de saisir manuellement les liens dans l’url du navigateur. Ne répondez pas ou ne transférez pas les courriels.

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie par phishing, signalez-le immédiatement sur la plateforme « PHAROS » (plateforme d’harmonisation, d’analyse de recoupement et d’orientation des signalements) à l’adresse suivante : www.internet-signalement.gouv.fr. Contactez également votre banque et modifiez votre mot de passe dans votre espace-client. 

Dans la même catégorie