Bien entretenir votre chaudière à gaz

Comme tous les appareils d’électroménager, votre chaudière a besoin d’être entretenue pour fonctionner de façon optimale et sans danger. Cet entretien est obligatoire et garantit votre confort à la maison : chauffage, eau chaude, cuisson… L’alimentation en énergie ne manquera jamais.

Pourquoi devez-vous entretenir votre chaudière à gaz ?

L’entretien est obligatoire chaque année, si la chaudière à gaz présente une puissance dans la fourchette 4 – 400 kilowatts. Cette législation a été mise en place en 2009. Elle vous garantit à la fois la sécurité et le bon fonctionnement des installations. Obligatoire également, le ramonage de votre conduit d’évacuation si celui-ci n’est pas assuré par une ventouse.

À qui revient l’obligation de cet entretien ? Si votre chaudière à gaz est individuelle, c’est l’occupant, qu’il soit propriétaire ou locataire, qui en a la charge (sauf si le bail précise que c’est le propriétaire qui devra s’en acquitter). Si votre chaudière à gaz est collective, la responsabilité en incombe au propriétaire ou au syndic de copropriété. 

À noter : si votre chaudière à gaz n’est pas ramonée, vous vous exposez à une amende.

Quel budget consacrer à l’entretien de votre chaudière à gaz ?

Le prix de cette intervention n’est pas le même en fonction de la région où vous résidez. Il faut généralement prévoir 100€ pour l’entretien d’une chaudière à gaz et 30€ si vous devez ramoner le conduit de fumée.

Si vous décidez de rendre ces interventions ponctuelles plus régulières, il existe des contrats d’entretien qui vous feront réaliser des économies au niveau des tarifs… mais pas seulement. Car entretenir régulièrement une installation de chauffage permet de réduire sa consommation d’énergie. 

En quoi consiste cet entretien ?

Le chauffagiste va d’abord vérifier qu’aucune fuite de monoxyde de carbone n’altère l’installation. Ceci garantira votre sécurité, car ces fuites, en plus d’être nocives, sont inodores. Puis il passera en revue les réglages, la combustion, les brûleurs, etc. Il évaluera la teneur de l’air en polluants atmosphériques. Enfin, il vous donnera des conseils sur la meilleure façon d’utiliser sa chaudière, les améliorations à envisager ou même l’éventuel remplacement de l’installation si elle est obsolète.

À l’issue de cette vérification, le professionnel doit vous remettre une attestation dans un délai de deux semaines après sa visite. Conservez ce document pendant au moins deux ans, au cas où on vous le réclamerait (bailleur ou assurance en cas d’accident notamment). Un assureur peut refuser de rembourser un propriétaire de chaudière si celle-ci n’a pas été correctement entretenue.  

Il peut également être nécessaire de ramoner votre conduit de fumée, dans le cas d’une installation qui n’est pas reliée à une ventouse. Ce ramonage augmentera les performances du tirage de la chaudière.

Astuce :

Pour faciliter le suivi de l'entretien de votre chaudière, il est désormais possible de renseigner sa marque et son année de mise en service grâce à votre Espace Client sécurisé. Rendez-vous ici.