Chauffage au gaz et respect de la RT 2012

La RT 2012 est une réglementation en vigueur depuis le 1er janvier 2013. Elle s’applique à pratiquement tous les projets de constructions en France et vise à réduire la consommation énergétique des nouveaux logements. Mais comment le chauffage au gaz s’insère-t-il dans ce type de constructions ? FINAGAZ vous dit tout !

Qu’est-ce que la RT 2012 ?

La réglementation thermique 2012  a pour but de réduire la consommation énergétique des logements neufs. Pour être considérés comme « bâtiment basse consommation » ou BBC, ces logements doivent consommer en moyenne 50 kWhep/m²/an (kilowattheure d'énergie primaire par mètre carré et par an).

L’énergie primaire correspond à l'énergie consommée par un logement à laquelle s'ajoutent les pertes dues à sa production et à son transport.
 

Pour respecter la RT 2012, les logements neufs doivent remplir plusieurs critères :

- être bien isolés, et bien orientés pour bénéficier de la lumière et de la chaleur du soleil, 

- être équipés de chauffage et d’une production d'eau chaude efficaces qui permettent de réduire la consommation du logement, 

- bénéficier d’une part d'énergie renouvelable comme des panneaux solaires par exemple,

- profiter d’une protection solaire et être bien ventilé afin de ne pas avoir à recourir à la climatisation en été.

Quel type de chauffage respecte la RT 2012 ?

Vous devez choisir un type de chauffage pour votre futur habitat BBC ? Vous devez prendre en compte les critères de consommation de la réglementation thermique 2012 mais aussi votre type d’habitat (maison ou appartement). Vous devez également considérer les besoins énergétiques du logement.

La chaudière à condensation

La chaudière gaz à condensation est très couramment utilisée pour le chauffage et la production d’eau chaude des logements BBC. Ce type de chaudière est habituellement plus économique qu’une chaudière classique puisqu’elle récupère la chaleur des vapeurs d’eau produites lors de la combustion.

La pompe à chaleur

Une pompe à chaleur transfère la chaleur d’un endroit à un autre : de l’air à l’eau ou de l’air à l’air. C’est à dire qu’elle va prendre la chaleur de l’air extérieur pour la transférer soit au réseau de chauffage liquide de votre logement, soit directement dans l’air ambiant des différentes pièces. Ce système peut être associé à un plancher chauffant et même produire de l’eau chaude.

Le poêle à bois et l’insert

C’est une solution intéressante si vous habitez dans une région où vous pouvez vous fournir en bûches à un tarif intéressant. Cependant, son rendement reste inférieur à celui du poêle à granulés.

Le poêle à granulés

Cette solution est la plus économique à l’achat mais nécessitera des coûts d’entretien non négligeables. Le poêle à granulés est surtout conseillé pour une maison inférieure à 100 m², au delà il aura du mal à maintenir une température homogène dans toutes les pièces.

Le raccordement à un réseau de chaleur

Si votre logement est construit dans une rue alimentée par un réseau de chaleur, vous pouvez vous y raccorder. C’est un choix économique mais aussi écologique car souvent les réseaux de chaleurs sont alimentés par une énergie renouvelable ou contribuent à la revalorisation des déchets.