Comment choisir un chauffage d'appoint au gaz ? Quels sont les avantages ?

Finis les chauffages d'appoints encombrants, peu efficaces ou dégageant de mauvaises odeurs. Au fil des années, ces installations sont devenues plus respectueuses de l’environnement, pratiques, esthétiques et peu encombrantes. Découvrez comment choisir le chauffage d'appoint au gaz adapté à vos besoins.

 

Comment fonctionne un chauffage d'appoint au gaz ?

Tous les chauffages d’appoint au gaz fonctionnent grâce a une bouteille de gaz, raccordée grâce à un détendeur et un tuyau de raccordement. Cette bouteille se loge souvent à l'intérieur de l'appareil ou sur un support et reste discrète, voire invisible. 

À noter : les chauffages d’appoint au gaz ont souvent l’apparence de poêles d’appoint. Pratique et mobiles, ils n'ont pas besoin d'être raccordés à un tuyau d'évacuation ou à un tuyau de cheminée.

Quel chauffage d’appoint au gaz choisir ?

Avant de choisir un chauffage d'appoint au gaz, assurez-vous que l'appareil répond à la norme de sécurité NF 449 Gaz. Etudiez également les différents modèles et leurs caractéristiques, pour répondre au mieux à vos besoins :

  • Le chauffage d’appoint à infrarouge. Il est conseillé pour un usage intérieur. Cette technologie offre une chaleur qui ne dessèche pas votre air. 

  • Le chauffage d’appoint à infrableu. Il est préconisé pour un usage intérieur. Il chauffe très rapidement par convection et rayonnement, diffusant ainsi une chaleur douce et agréable.

  • Le chauffage d’appoint à catalyse. Il produit une chaleur dont a température monte de façon homogène et constante. Certains appareils sont dotés d’un thermostat pour un maximum de confort.

> A lire aussi : Comment faire des économies de chauffage ?

Informations : :

Découvrez toutes nos offres pour accompagner vos projets, du financement de vos travaux à l'achat de vos bouteilles de gaz au meilleurs prix. Contactez nos conseillers gratuitement pour plus d'informations.

Les avantages d'un chauffage d'appoint

En chauffant en permanence toutes les pièces de la maison, vous perdez à la fois de l’énergie et de l’argent. À quoi bon négliger l’environnement et votre porte-monnaie ? Il est beaucoup plus simple d’utiliser un chauffage d’appoint (type sèche-serviettes, par exemple) dans une salle de bains pour faire monter la température le temps d’une douche ou d’un bain. 

Il arrive également que l’on doive réchauffer une pièce à l’occasion de l’arrivée d’un ami ou lors de travaux de rénovation des combles ou d’agrandissement de la maison. Lors des changements de saison également, quand les températures commencent à diminuer et que le chauffage central (chaudière à gaz, par exemple) n’est pas encore remis en marche, le chauffage d’appoint permet la transition en douceur. 

 

Le chauffage d’appoint au gaz est une valeur sûre et économique pour obtenir une température homogène et confortable dans toutes les pièces de votre logement, à tout moment de l’année. Contrairement aux appareils à pétrole, il n’y a aucun risque de mauvaise odeur ou de stagnation des gaz brûlés à l’intérieur. Autre avantage : il peut être déplacé aux quatre coins de votre logement, car il n'a pas besoin d'être branché à une prise électrique comme c'est le cas pour un chauffage d'appoint électrique. Bien moins gourmand en énergie et chauffant plus vite que son homologue électrique, le chauffage d'appoint au gaz a aussi une durée de vie plus longue, car il ne fonctionne pas sur résistance.

On ne pense pas souvent aux cheminées à gaz qui peuvent également constituer d’excellents chauffages d’appoint.  Avec une cheminée au gaz, vous bénéficiez de tous les avantages d’une cheminée traditionnelle sans les inconvénients. L’âtre reproduit l’apparence d’une cheminée au bois, tout en vous évitant les contraintes comme le stockage et l’approvisionnement en bûches, le nettoyage, les fumées polluantes, le ramonage, etc.

 

> A lire aussi : Poêle ou cheminée à gaz : l'atout de votre intérieur